Lorsqu’on observe les orientations Marketing aujourd'hui, on constate que beaucoup d'équipes sont touchées par une épidémie d'indécision conformiste aiguë rampante.

Quels sont les symptômes principaux de cette nouvelle pandémie ?

1. Vous avez une peur paralysante de vous tromper et de déplaire : vous êtes devenu l’expert ès compromis

2. Vous avez renoncé à votre allié le plus précieux : votre intuition, vous n'avez plus que des réflexes.

3. Vous ne prenez plus le temps de nourrir votre créativité, vous lisez les mêmes auteurs (ou vous ne lisez plus du tout). Vous partez en vacances aux mêmes endroits tous les ans avec les mêmes gens aux mêmes dates. Vous fréquentez les mêmes restaurants depuis de nombreuses années.

4. Vous vous appuyez sur des études statistiques et sociologiques, dont la petite voix de la lucidité qui somnole en vous, vous dit qu’elles émanent de cabinets de tartuffes, mais bon, tout le monde travaille avec eux…

5. Vous vous complaisez dans le mainstream. Vous pensez que la réussite est une discipline ascensionnelle : il suffit d’attraper les courants d’air chaud pour monter.
Mais en parapente comme en marketing, l’instinct grégaire est rarement à l’origine d’une réussite remarquable. Pire! Quand l’air devient glacial, vous tombez avec les autres. Vous pourrez toujours accuser la conjoncture, la météo, mais les mauvais résultats persisterons.
Bref vous êtes déboussolé, fatigué, vous n'êtes plus l'aventurier, ni celui qui avait deux coups d'avance sur tout le monde, bien au contraire : vous êtes devenu malgré vous conformiste, vous subissez plus que vous ne décidez. Vous vivez dans votre bulle, vous êtes devenu presque insensible au spectacle du monde.

 

Est-ce que cela se soigne ?

La guérison est parfois douloureuse : pour certains, il va falloir tout déconstruire pour aller chercher la petite flamme, qui survit en vous, enfouie sous des strates de conventions sectorielles, sociales, managériales et entrepreneuriales.

Voici notre thérapie en 7 étapes :

1. Fixez-vous comme objectif de commettre dans un premier temps au moins 1 ou 2 grosses erreurs par an. Mais pas des petites erreurs de rien du tout, des grosses erreurs stratégiques : cela signifiera que vous avez osé le saut dans l'inconnu, c'est excellent! C'est aussi la seule manière de réussir un très gros coup !

2. Mettez-vous en danger, changez vos habitudes : si vous êtes un décideur, voyagez en seconde classe, prenez les transports en commun. En vacances, visitez les quartiers populaires, préférez l'Afrique ou l'Inde, échangez avec des inconnus dans la rue.

3. Consommez moins, consommez mieux, faites-vous plaisir, n’achetez pas pour les autres, achetez pour vous, ne pensez pas à votre image, pensez à votre jouissance. Comment transgresser au travail, si vous n’arrivez pas à transgresser en privé ?

4. Remettez toute votre organisation de travail en cause : si votre personnel travaille en openspaces, rejoignez-le. Prenez du temps avec vos équipes : les envies de changement existent au sein des entreprises, il vous faut juste changer vos alliances.

5. Prenez du temps avec des enfants : ils vous montreront parfois à quel point la simplicité est diablement efficace. Ils vous diront des choses fondamentales parfois assez abruptes, mais sans jugement.

6. Flânez une à deux fois par semaine, essayez de le faire à chaque fois dans des lieux différents et à des heures différentes.

7. Riez, dansez et chantez au moins 20 minutes par jour, c'est très important pour prendre de la distance avec les choses.

Ça y est, vous êtes prêt. Vous avez compris qu'il n'y a pas une manière de faire, mais plusieurs, vous avez réveillé l'enfant qui sommeille en vous, vous avez appris à vous méfier de vos réflexes, vous avez compris qu'il est plus important d'entreprendre des choses nouvelles que de se tromper ou de déplaire et vous sentez que votre cerveau est redevenu votre principal allié.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles peuvent vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter