La société Suisse Vitra, crée par Willi Fehlbaum et sa femme Erika, produit et commercialise du mobilier design depuis plus de 60 ans. En 1981 un terrible incendie détruit la fabrique de Weil am Rheim à deux pas de Bâle : un nouveau départ s’impose alors et Rolf Fehlbaum, leur fils qui reprend la direction, mandate l’architecte britannique Nicholas Grimshaw. C’est le début d’une collection d’architecture épatante qui en fait un lieu clé abritant les créations des plus talentueux tel que Frank O. Gehry, le créateur du musée Guggenheim de Bilbao, et bien d’autres.

En 2010, c’est au tour de l’agence bâloise Herzog & de Meuron, à l’origine du «Nid», le stade national de Pékin conçu pour les Jeux Olympique d’été 2008, d’imaginer le showroom de 3’000 m2 VitraHaus : un empilement asymétrique de maisons longilignes plus que surprenant qui pourrait paraître chaotique mais qui dégage au contraire une fantastique sensation d’harmonie et de stabilité. Cette structure insolite abrite la boutique flagship de Vitra et la Vitra Home Collection sur quatre étages où les grands classiques côtoient les pièces de designers contemporains dans différents espaces cosy et familier. Il est donc possible d’essayer, de commander et d’acheter des meubles et objets directement sur place.

Parmi les designers représentés chez Vitra, le couple d’américains Charles et Ray Eames est sans doute le plus emblématique. Ils ont en effet marqué l’histoire du design du XXème siècle et Vitra est la seule entreprise habilitée à fabriquer leurs produits pour l’Europe et le Moyen Orient. La philosophie de conception du couple, continue encore aujourd’hui à déterminer les valeurs et l’orientation de la société Vitra. L’objectif primordial des Eames était de rendre le meilleur accessible au plus grand nombre et les créations qui se sont le plus rapprochés de cet idéal sont les Plastic Chairs.

Ils essaient pendant de nombreuses années, à l’aide de divers matériaux, de créer une coque d’assise d’une seule pièce adaptée à l’anatomie humaine. Mais c’est en 1940 qu’ils découvrent la résine de polyester renforcée de fibre de verre qui était totalement inconnue dans l’industrie du meuble à l’époque. C’est après leur 1ère participation au concours «Low cost furniture design», que la Plastic Armchair et la Plastic Side Chair sont commercialisées en tant que premiers sièges en plastique produits en série.

Ces chaises ont également introduit une nouvelle catégorie de mobilier très répendu de nos jours: le mobilier «combinable». Vitra propose pour les Plastic Chairs une multitude de piétements, de coloris et de variantes de rembourrage. Ainsi n’importe qui peut les personnaliser en fonction de son utilisation et de ses goûts. Dans la même veine le Lounge Chair Atelier, où l’on peut assister à la fabrication artisanale d’un autre grand classique des Eames la Lounge Chair, est installé au rez-de-chaussée. Il suffit de choisir parmi différents cuirs, bois et veinures pour composer son propre fauteuil et assister à sa fabrication sur place.

Ce n'est donc pas seulement pour le design qu'il faut aller au campus de Vitra à Weil am Rheim mais également pour voir ses impressionnants édifices qui en valent le détour. Et si l’entrée au Design Museum est 10 euros, la visite guidée des architecture 13 euros et la combinaison des deux 18, l’entrée au showroom est gratuite. Inutile d’hésiter!

www.vitra.com

Jéromine Beuchat

Cet article vous a plu ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter