Le certificat SSL, l’incontournable de 2017

Le certificat SSL, l’incontournable de 2017

L’année 2017 a débuté par un grand changement au niveau de la sécurité des sites internet. En effet, Google a annoncé qu’il mentionnera prochainement sur son navigateur Chrome que les sites qui ne disposent pas d’un certificat SSL sont «non sécurisés».

Depuis plusieurs années maintenant, Google cherche à améliorer la navigation des internautes sur le web.

En 2014, Google ajoute le critère HTTPS dans son algorithme de référencement : un site sécurisé est mieux référencé qu’un site équivalent qui ne l’est pas. La volonté de Google ici est de rendre le Web plus sécurisé.

En 2015, il force les sites internet à devenir mobile-friendly sous peine de moins bien les référencer par rapport aux sites adaptés aux mobiles.

Dès 2017 et à partir de sa version 56, le navigateur Google Chrome affichera une mention « Not secure » dans sa barre d’adresse pour notifier les internautes que le site qu’ils visitent n’est pas sécurisé via le protocole HTTPS. Néanmoins, cela ne s’appliquera qu’aux sites qui transmettent des données sensibles (mots de passe, numéro de carte de crédit, etc).

Qu’est-ce que le protocole HTTPS et le certificat SSL ?

Le protocole HTTPS est une variante sécurisée du HTTP par l’utilisation d’un certificat SSL. Il permet d’établir une connexion sécurisée entre le site web et le visiteur.

Un certificat SSL s’applique à un nom de domaine et est représenté par un cadenas vert présent dans la barre d’adresse de votre navigateur (Safari, Firefox, Chrome, Internet Explorer…).

Les certificats SSL sont utilisés pour l’instant principalement pour les sites internet qui contiennent des informations sensibles ou confidentielles telles que les banques ou les boutiques en ligne par exemple.

 

Pourquoi adopter le certificat SSL pour votre site internet ?

La sécurité de vos visiteurs

Le certificat SSL permet de sécuriser les échanges d’informations et les transactions entre vos visiteurs et votre site. Toutes les données sont cryptées et complètement protégées.

Une marque de confiance pour vos visiteurs

Les internautes ayant tendance à faire plus confiance à un site internet sécurisé, cela renforce votre crédibilité et votre notoriété auprès des visiteurs qui seront plus enclins à effectuer un achat par exemple.
D’ici quelques semaines, Google Chrome signalera tous les sites qui ne sont pas sécurisés par le biais d’un message d’alerte. De quoi rebuter les internautes à continuer leur visite sur votre site. Ce changement prend d’autant plus d’importance quand on sait que le navigateur Chrome compte pas moins de 50% de parts de marché (décembre 2016).

Optimisation du référencement sur les moteurs de recherche

Depuis 2014, Google référence mieux les sites sécurisés sur son moteur de recherche. En adoptant le HTTPS votre site sera susceptible d’apparaître plus haut dans les résultats de recherche. Un gain non négligeable par rapport à vos concurrents.

 

Dois-je installer un certificat SSL sur mon site ?

Vous n’avez aucune obligation de sécuriser votre site internet mais cela est fortement conseillé, en particulier pour les sites qui collectent et traitent des données sensibles ou disposant d’un formulaire de contact.

En effet, cette nouvelle norme de Google via son navigateur ne s’applique pour l’instant qu’à ces derniers. L’absence d’un certificat de sécurité sera signalé à travers Google Chrome par un message d’alerte. Ce n’est pas une pénalité directe dans les résultats de recherche, mais les visiteurs d’un site non-sécurisé seront plus méfiants, causant une baisse probable du trafic vers votre site.

Google souhaite très clairement qu’à terme, tous les sites utilisent le protocole HTTPS, qui est un gage de sécurité non négligeable.

Lors de la création ou de la refonte de votre site internet, nous vous conseillons vivement d’opter pour l’installation d’un certificat SSL, même s’il ne s’agit que d’un site vitrine. D’autant plus que l’opération est rapide et le coût minime si votre site est hébergé chez notre partenaire Infomaniak.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedInPin on Pinterestshare on Tumblr
 4